03 26 67 40 14

Internet est une véritable mine d’informations mais la plupart du temps, vous trouvez plus confortable de lire et de vous informer depuis un support papier ? Rien d’étonnant à cela : reflets sur l’écran, temps de téléchargement ou encore scrolling (fait de défiler), les facteurs perturbateurs sont nombreux sur le web. Alors si vous souhaitez transposer un contenu papier au web, mieux vaut adapter votre stratégie de communication : à chaque support ses points forts… et ses spécificités. Voici 4 règles d’or pour faire du web votre allié.

 

Créer un contenu spécifique

 

Lorsque l’on souhaite adapter un document papier au web, la tentation est grande de « copier-coller » le contenu ou de produire un fichier PDF téléchargeable. Très mauvaise idée ! Plus qu’adapter un simple contenu, c’est toute une stratégie de communication qu’il faut imaginer et surtout pas dupliquer.

 

Le web a ses propres règles éditoriales et sa propre ergonomie. En moyenne, un document PDF est trois fois plus difficile à lire qu’une page web classique. Pour faciliter la lecture directe à l’écran, le format HTML reste donc largement préférable. Rien n’empêche en revanche de proposer un lien vers le document de référence au format PDF.

 

Sur le web, il faut au maximum éviter de découper votre contenu en plusieurs pages. S’il est agréable de feuilleter un magazine papier, devoir télécharger les morceaux du contenu en ligne, les uns après les autres, est vraiment désagréable. Vous risquez de perdre votre lecteur en cours de route. Préférez le contenu sur une page, selon les règles rédactionnelles du web.

 

 

Ecrire pour le web

Des outils pratiques et concrets permettent de rendre la lecture agréable sur le web et d’adapter le contenu issu d’un support papier correctement.

  • Soigner vos titres et vos sous-titres

Le titre d’un contenu web est ce qui attirera d’emblée le lecteur. Il faut être attractif et original, pour qu’il ait envie de lire la suite. La plupart du temps, un internaute cherche une réponse à une question, d’où l’intérêt de choisir un titre sous forme de question (Comment adapter le contenu du papier au web ?) ou de liste (4 règles d’or pour adapter le contenu du papier au web).

Les sous-titres (ou intertitres) sont indispensables aussi pour relancer l’intérêt de la lecture et synthétiser les lignes qui suivent. Ils constituent les points d’accroche pour l’œil qui scanne énormément sur le web.

  • Faire des phrases courtes

Dans une phrase de 12 mots, nous retenons 100% de l’information. A partir de 24 mots, nous n’en retenons plus que 50. Pour le web, il est impératif de privilégier un style direct et concis. Les phrases courtes sont efficaces, elles permettent de répondre à cinq questions : qui, quoi, quand, où, pourquoi ?

  • Baliser le contenu

Le web est une véritable « forêt à contenus ». Il est nécessaire de proposer des repères au sein-même du contenu web : en mettant des mots en gras, en proposant un sommaire interactif en début d’article (avec des liens renvoyant directement à chaque partie), en contextualisant un maximum les informations présentées ainsi que vos sources. Ces mises en relief aideront le lecteur à balayer efficacement la page.

 

Vous l’avez compris, communiquez sur le web et sur le papier sont deux exercices très différents. En appliquant ces deux premières règles d’or, vous mettez déjà de grandes chances de votre côté pour offrir à vos lecteurs une expérience de lecture optimale.

 

Dans un second article, nous mettons l’accent sur l’importance de structurer et d’enrichir votre contenu en ligne. Ne manquez pas la lecture de ces deux règles d’or indispensables pour terminer d’adapter votre contenu papier au web !

 

 

 

Mots-clés : digital, numérique, papier, magazine, print, web, communication, lecture, stratégie, communiquer sur le web, rédaction web, blog, contenu web